Zdjêcia

Photographer's Note

voici une photo d'une petite église cachée dans un joli petit village de Milon la Chapelle en vallée de Chevreuse

C'est l'église de l'Assomption de la Sainte Vierge exactement

je vous joins des liens et historiques très intéressants de cette chapelle
Milon-la-Chapelle fait partie du parc naturel régional de la Haute-Vallée de Chevreuse

La région entourant Milon la Chapelle offre un cadre sauvage propice à la randonnée pédestre, cycliste ou à cheval. De nombreux sentiers balisés traversent les quelque forêts de la vallée, parsemés de ruisseaux, étangs et prairies

Milon-La-Chapelle était vers le XVIe siècle divisé en deux communes. L'une, la Chapelle, était sur la rive gauche du Rhodon, l'autre, le Château de Milon, était sur la rive droite de cette même rivière. L'origine de l'union des deux bourgs se situe au niveau de l'hiver 1672 où le froid rendit inaccessible le chemin menant à la messe pour les milonais. Le bourg de la Chapelle accepta par conséquent d'accueillir les habitants du bourg du Château de Milon dans leur propre église. L'union officielle fut célébrée lors de la révolution au XVIIIe siècle.

En 1672, MILON et LA CHAPELLE étaient deux seigneuries séparées. MILON était rattachée à la paroisse de Chevreuse. L'hiver, le chemin qui menait de Milon à Chevreuse devenait impraticable, privant les habitants de la messe dominicale. Cette année là, les deux seigneurs, Raymond de Milon et Henri de La Chapelle demandèrent au curé de Chevreuse que MILON soit rattachée à la paroisse de LA CHAPELLE . La requête fut acceptée.

L'église de MILON-LA CHAPELLE fût rebâtie dans les premières années du XVIII ème siècle, avant la destruction de Port Royal. Dans le chœur étaient inhumés Marie de Besset ( † 1672) veuve de François de Besset, Seigneur de Milon et de La Chapelle-Milon et leur fils Raymond ( † 1698)
Les habitants des deux villages de La Chapelle et de Milon, dispersés autour du même clocher, furent enfin réunis en 1791 dans une seule commune appelée dorénavent MILON-LA CHAPELLE.

A la révolution l'église et le presbytère voisin furent confisqués au profit de la République. Ils furent vendus au citoyen Pierre Joseph BEAUVILLIERS, traiteur à Neuilly. L'an V de la République, l'église pouvait être assimilée à une gargote. Ce scandale cessa grâce à une souscription des habitants qui la racheta et la rendit au culte.

En 1874, l'église de MILON-LA CHAPELLE n'a plus de desservant direct ; c'est le curé de Saint Lambert-des-Bois qui remplit cette fonction.

Cette petite église a été plusieurs fois rénovée.
Dans les années 1960, après la réforme liturgique de Vatican II, la destruction de l'ancien autel a permit l'installation d'une petite sacristie (qui jusque là était matérialisée par un grand rideau de velours vert derrière l'autel), séparée du chœur par une grande croix en vitrail conçue par le peintre - sculpteur Paul Martineau qui laisse entrevoir par transparence le vitrail de Notre Dame de l'Assomption.
En 1967, un système de chauffage au fuel est installé.
En 2002, l'intérieur de l'église est entièrement refait. Le vieil enduit est enlevé et remplacé par un enduit à l'ancienne d'une agréable teinte rosée. Le vieux système de chauffage est remplacé par des tapis chauffants électriques. Le tabernacle, situé initialement sur l'autel, est installé au pied de la croix en vitrail

et le lien complet:
http://ensemble.paroissial.free.fr/eglisemilon.html

en ws les cloches dont on parle dans la note avec un beau carillon, que là vous n'entendez ps, mais que j'ai entendu, alors imaginez!!!

bon week end à vous

besnard, snunney, Buin, JCG, pierrefonds oznaczy³ to zdjêcie jeko u¿yteczne

Photo Information
Viewed: 1776
Points: 26
Discussions
  • None
Additional Photos by juliette samson (amaryllis) Gold Star Critiquer/Gold Note Writer [C: 2813 W: 0 N: 6155] (37047)
View More Pictures
explore TREKEARTH